La location de fauteuils dans un salon de coiffure

 
Vous avez déjà un compte
Identifiez-vous ci-dessous :
Mot de passe oublié ?
Pour recevoir un nouveau mot de passe par e-mail, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Proximag

Location fauteuil dans salon de coiffure

La location de fauteuils dans un salon de coiffure : un phénomène en expansion

 

Rentabilisation de l’espace commercial, dynamisation et optimisation du salon, encouragement des jeunes générations de coiffeurs…

Face au contexte économique difficile, de plus en plus de salons de coiffure ont recours à la location de fauteuils. Une tendance venue des Etats-Unis qui séduit de plus en plus de coiffeurs indépendants souhaitant bénéficier de tous les avantages du cadre professionnel, les contraintes en moins. Lumière sur ce phénomène qui fait des émules en France.

 

Les avantages de la location de fauteuils
Si le concept existe depuis plusieurs années aux Etats-Unis, la France était restée frileuse sur la location de fauteuils de coiffure, jusqu’à ce que deux coiffeurs de Saône-et-Loire, Bernard Jannin et Lionel Darré, lancent cette idée révolutionnaire.

(Avant de prendre sa retraite, Bernard Jannin a eu l’idée de louer les fauteuils de ses salons à des coiffeurs n’ayant pas les moyens d’en ouvrir un).

Dans ce contexte de crise économique, où les petits salons de coiffure se voient contraints de fermer leurs portes et où les jeunes générations de coiffeurs ne disposent pas d’apport suffisant pour ouvrir un salon, ce concept apparaît comme la solution idéale.


Car aussi bien pour le propriétaire du salon que pour le coiffeur indépendant, la location d’un fauteuil de coiffure possède de multiples avantages.
Sur le côté financier, cette location permet de rentabiliser l’espace de travail et apporte un revenu non négligeable au propriétaire. Cette nouvelle activité permet également de dynamiser le salon, le rendant plus attractif de l’extérieur pour attirer une nouvelle clientèle.

De son côté, grâce à la location de fauteuils de coiffure, le coiffeur indépendant peut exercer sa profession dans un cadre professionnel disposant de tout le confort nécessaire pour exercer son métier dans les meilleures conditions… tout en faisant fi des contraintes !

Car si louer un fauteuil permet d’exercer à moindre coût, il possède également tous les avantages d’un travailleur indépendant : propre clientèle, aucune paperasse administrative, liberté dans l’organisation du travail et dans les horaires…

 

Un concept unique qui séduit de plus en plus de coiffeurs en début ou en fin de carrière !

Un système prisé au Etats-Unis, une législation particulière en France.
Si, aux Etats-Unis, la majorité des coiffeurs sont des travailleurs indépendants louant librement, à la journée ou à la semaine, leur fauteuil dans un salon, en France, la législation est cependant plus stricte.
Car si Outre-Atlantique, une majorité de coiffeurs privilégient le concept, la métropole souhaite éviter tout travail dissimulé et protéger les droits des propriétaires et des locataires.

 

Ainsi, la location d’un fauteuil de coiffure sera requalifiée en contrat de travail si des liens de subordinations (contraintes d’horaires, contrôle du travail…) sont constatés. Pour que la location se déroule dans les meilleures conditions, il convient tout de même de rédiger un contrat afin de définir le cadre de départ ainsi que de potentiels services additionnels (réception et émission d’appels téléphonique, prise de rendez-vous, prêt de linge, accès au paiement par carte bancaire…).

En revanche, chaque colocataire garde la totalité de son chiffre d’affaire.

l'Hair Unique location dans salon de coiffure

Dans les salons l’Hair Unique, où Bernard Jannin a innové le concept, chaque coiffeur paye un droit d’entrée à 5000 euros puis est redevable d’un loyer mensuel fixé à 1000 euros. Mais les frais demeurent réduits aux vues des prestations offertes.


Innovant et avantageux, le concept dépasse les frontières de la Saône et Loire et promet un nouvel essor à la profession.